L'Iran commence à débrancher des centrifugeuses

L'Iran commence à débrancher des centrifugeuses

Photo: Keystone

L'Iran a commencé à mettre en oeuvre les dispositions prévues par l'accord du 14 juillet visant à limiter ses activités nucléaires en échange de la levée des sanctions internationales à son encontre. Mais un vent de fronde continue à souffler à Téhéran.

'Nous avons commencé le travail préliminaire', a indiqué lundi le directeur de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique Ali Akbar Salehi lors d'un déplacement au Japon, des propos repris par l'agence de presse japonaise Kyodo. Il a ajouté que parmi ces mesures figurait la réduction du nombre de centrifugeuses en activité. Les centrifugeuses servent à enrichir l'uranium.

Selon l'agence de presse iranienne Fars, vingt membres de l'aile conservatrice du parlement ont écrit au président iranien Hassan Rohani pour se plaindre de ce démantèlement sur les sites de Natanz et Fordow. 'Malheureusement, ces deux derniers jours, des ouvriers ont commencé à démanteler des centrifugeuses à Fordow', ont déploré ces élus. 'Les ouvriers ont dit qu'ils finiraient ce travail dans deux semaines', ont-ils encore précisé.

Au terme de longues négociations, un accord est intervenu l'été dernier entre l'Iran d'une part et les six puissances du P5+1 (Etats-Unis/Chine/Russie/France/Grande-Bretagne+Allemagne) sur le programme nucléaire de Téhéran. L'accord engage l'Iran à démanteler de larges pans de son programme nucléaire controversé en échange, dans un second temps, d'une levée des sanctions.

Pour la plupart des experts, le processus, qui a officiellement débuté le 18 octobre, devrait prendre entre 4 et 6 mois au moins.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.