L'Empa crée un lavabo en bois

L'Empa crée un lavabo en bois

Photo: Keystone

Des chercheurs de l’Empa tentent de transformer le bois en un matériau 'high-tech' et d’élargir le champ d’application de cette ressource naturelle. Ils ont par exemple créé un lavabo en bois.

Grâce à différents procédés de traitement, l’équipe d'Ingo Burgert est parvenue à obtenir du bois hydrophobe, ignifuge, antibactérien ou même magnétique, a indiqué lundi le Laboratoire fédéral d'essai des matériaux et de recherche (Empa).

Les chercheurs imprègnent le bois avec des polymères qui pénètrent jusque dans ses espaces intercellulaires pour obtenir un produit totalement nouveau: du bois hydrophobe imprégné dans sa totalité avec lequel on peut, par exemple, fabriquer des lavabos.

L'imprégnation se fait en surface, sur quelques millimètres, de sorte que même rayé, le bois reste hydrofuge. Pour de grosses pièces toutefois, il faut couper le bois en minces couches, les imprégner et ensuite les réassembler, comme pour du contreplaqué. C'est le cas d'un lavabo, actuellement testé en utilisation quotidienne.

Protection durable

Les attaques par des champignons et des bactéries sont une autre cause d’altération du bois car il offre un milieu de culture idéal pour ces micro-organismes. Pour prévenir ces attaques, les chercheurs utilisent une substance elle-même produite par des champignons: la laccase.

Cette enzyme est en effet capable de fixer de l’iode, bien connu pour son action antifongique et antibactérienne, sur les fibres du bois d’assurer ainsi sa protection durable, peut-on lire dans le magazine EmpaQuarterly.

Le bois peut résister même au feu, du moins lorsqu’il renferme du carbonate de calcium, autrement dit du calcaire, au plus profond de sa structure. Ce bois minéralisé, qui prend une teinte rappelant une lasure blanche, ne s’enflamme pas, même placé directement dans un feu.

Les scientifiques sont également parvenus à introduire des particules d’oxyde de fer dans les cellules du bois et à le rendre ainsi magnétique. On peut imaginer, par exemple, une utilisation dans l’industrie automobile permettant de fonctionnaliser le bois des tableaux de bord avec de plus un aspect noble conféré par la teinte foncée des particules d’oxyde de fer.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.