« L'Afrique est en marche », affirme Barack Obama au Kenya

Obama réclame l'égalité des droits pour les homosexuels en Afrique

Photo: Keystone

A Nairobi, Barack Obama a assuré samedi le gouvernement du Kenya du soutien des Etats-Unis dans la lutte contre les attaques des islamistes somaliens shebab. Il a aussi réclamé l''égalité des droits' pour les homosexuels en Afrique.

Il a comparé l'homophobie à la discrimination raciale qu'ont connue les Etats-Unis. 'Quand vous commencez à traiter les gens différemment parce qu'ils sont différents, vous vous engagez sur un terrain où la liberté s'érode', a dit M. Obama, lors de son bref séjour au Kenya, pays de son père.

Le président américain s'est exprimé durant une conférence de presse, à laquelle participait le président kényan Uhuru Kenyatta. Ce dernier lui a répondu sur ce sujet.

'Il est très difficile pour nous d'imposer à la population ce qu'elle n'accepte pas elle-même. C'est pour cela que je dis que pour les Kényans aujourd'hui, la question des droits des gays est vraiment un non-sujet'. L'homosexualité reste illégale dans une grande majorité des pays d'Afrique.

Crises dans la région

Les deux dirigeants sont intervenus à l'issue d'un dialogue bilatéral qui a passé en revue les crises dans la région. Barack Obama a notamment dénoncé le processus électoral burundais, qui a reconduit le président Pierre Nkurunziza au pouvoir pour un troisième mandat controversé.

Le président américain a exigé la fin de 'l'effroyable' guerre civile sud-soudanaise qui en 19 mois a fait des dizaines de milliers de morts. Il a aussi promis une coopération renforcée au Kenya dans la lutte contre les islamistes somaliens shebab.

Le Kenya est en proie à de spectaculaires et très meurtrières attaques des shebab depuis que son armée a commencé, fin 2011, à les combattre dans le Sud somalien. Les Etats-Unis mènent de régulières attaques de drones contre le groupe islamiste en Somalie.

Optimisme et critiques

Dans la matinée, en ouvrant avec Uhuru Kenyatta un sommet sur l'entrepreneuriat, Barack Obama a tenu un discours plein d'optimisme. Il a évoqué une 'Afrique en marche', où les gens 'sortent de la pauvreté, les revenus sont en hausse, la classe moyenne croît'.

Dans l'après-midi, il s'est montré plus critique. Il a fustigé notamment la corruption, le 'plus important obstacle à une croissance plus rapide du Kenya'.

Prochaine escale l'Ethiopie

Barack Obama a terminé sa journée de samedi par un dîner au palais présidentiel. Il quittera dimanche soir le Kenya pour l'Ethiopie. Il compte en tout cas revenir en terre kényane une fois qu'il aura quitté la Maison Blanche. 'Je ne porterai peut-être pas de costume', a-t-il précisé.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.