L'ATE plaide pour une stratégie écologique des transports

L'ATE plaide pour une stratégie écologique des transports

Photo: Keystone

Les transports sont pollueurs et gourmands en énergie. Pour sortir de l'impasse que constitue la croissance du trafic routier, la Suisse doit réaliser un véritable tournant écologique dans le domaine, plaide l'Association transports et environnement (ATE).

Les transports sont utiles, parce qu'ils sont un facteur de qualité de vie et permettent le développement économique. Mais, revers de la médaille, ils consomment 35% de l'énergie primaire, produisent 40% des gaz à effet de serre, sont coûteux et bruyants, a tenu à rappeler Evi Allemann, présidente de l'ATE et conseillère nationale (PS/BE) vendredi à Berne devant les médias.

Le réseau routier continue pourtant de croître en Suisse, a-t-elle déploré. 'Il est tout sauf sûr qu'une croissance du volume des transports soit synonyme d'amélioration de la qualité de vie.'

Seule issue, aux yeux de l'ATE: réaliser un tournant écologique de la politique des transports, au même titre que la Stratégie énergétique 2050 de la conseillère fédérale Doris Leuthard pour l'énergie.

Et de plaider pour des recettes 'écologiques et respectueuses du climat': miser sur les nouvelles technologies telles que voitures hybrides ou électriques, poursuivre le transfert de la route vers le rail, favoriser les transports publics, promouvoir les pistes cyclables.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.