Johann Schneider-Ammann rencontre un collaborateur suisse de Google

Le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann, en mission aux Etats-Unis, a visité mardi le siège social de Google à Mountain View, en Californie. Outre des cadres dirigeants, le ministre a rencontré un collaborateur suisse de la première heure du géant de l'Internet.

Urs Hölzle, numéro huit de Google, est aujourd'hui en charge de l'infrastructure globale de l'entreprise. Selon le chef de l'information du Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche (DEFR), Noé Blancpain, M. Hölzle et M. Schneider-Ammann se sont entre autres entretenus au sujet de la stratégie du géant américain dans les acquisitions.

Comme la veille, l'innovation a dominé les échanges entre le ministre de l'économie et les responsables en recherche et développement de Google et de son laboratoire Google X.

La délégation helvétique et ses interlocuteurs américains ont évoqué les conditions de formation chez les grosses sociétés d'une culture de l'innovation. Ainsi, par exemple, les géants de l'Internet valorisent davantage le travail orienté sur des projets que suivant une organisation hiérarchique ou par divisions.

'Johann Schneider-Ammann s'est montré impressionné de la rapidité avec laquelle Google s'est développé depuis sa naissance en 1998, passant d'une start-up employant deux personnes à une corporation rassemblant quelque 52'000 collaborateurs', souligne M. Blancpain. Le chef du DEFR a salué le fait que Google continue encore à se diversifier.

'Très charismatiques'

La délégation suisse s'est aussi rendue mardi dans deux instituts de recherche californiens: elle a pu se pencher à l'Université de Berkeley sur différents modèles de parcs d'innovation et suivre un atelier sur les techniques d'innovation à l'Université de Stanford.

Ces rencontres dans la Silicon Valley ont mis la délégation en contact avec des personnes 'très charismatiques, qui savent bien vendre leurs idées', poursuit Noé Blancpain. Le conseiller fédéral a conclu ces deux journées en lançant un appel à un renforcement des échanges entre les universités suisses et californiennes.

La deuxième étape du périple emmènera mercredi Johann Schneider-Ammann à Washington, où il s'entretiendra avec des représentants du gouvernement fédéral ainsi que des membres du Congrès. D'ici vendredi, le ministre de l'économie devrait y signer une déclaration d'intention sur la formation professionnelle et une convention de reconnaissance mutuelle des prescriptions bio.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.