Hébergement touristique: légère baisse des nuitées en mai en Suisse

Hébergement touristique: légère baisse des nuitées en mai en Suisse

Photo: Keystone

L'hôtellerie a enregistré en Suisse 2,6 millions de nuitées en mai, soit une baisse de 0,4% (-9500 nuitées) par rapport au même mois en 2014. Les hôtes indigènes ont contribué à cette baisse, affichant 1,1 million de nuitées, soit un recul de 1,6% (-17'000).

Les visiteurs étrangers ont eux généré 1,5 million de nuitées, soit une croissance de 0,5% par rapport à mai 2014, indique vendredi l'Office fédéral de la statistique (OFS) dans un communiqué en présentant des résultats provisoires.

A noter que Pentecôte tombait en 2015 au mois de mai, et au mois de juin en 2014. Il convient donc de prendre en compte les résultats de mai et juin pour en neutraliser l'effet, précise l'OFS.

Le nombre cumulé des nuitées de janvier à mai se monte à 13,8 millions. Ceci représente une baisse de 0,8% (-115'000 unités) par rapport à la même période de l'an dernier.

La demande des touristes étrangers présente une baisse de 2,3% (-174'000 nuitées), alors que la demande indigène affiche sur la même période une augmentation de 0,9%, soit 6,4 millions de nuitées au total (+59'000).

L'Allemagne en repli, l'Inde en force

Dans le détail, les visiteurs européens (hors Suisse) ont accusé une baisse de 90'000 nuitées, soit -10,3% par rapport à mai 2014. L'Allemagne enregistre le plus fort recul absolu, avec un repli de 34'000 nuitées (-11,6%), suivie par la Russie en recul de 11'000 unités (-29%) et la France (10'000 nuitées de moins, -10,8%).

Le continent asiatique a par contre progressé de 87'000 nuitées (+22,8%). En tête, l'Inde, avec une hausse absolue de 33'000 nuitées, soit 31,2%. La Chine (sans Hong Kong) suit de près avec une croissance de 32'000 unités (+35,3%). Tant les continents américain (+3%) qu'africain (+8%) et océanique (+7,4%) s'affichent également en hausse.

Les régions romandes en recul

La grande majorité des régions touristiques suisses enregistrent par ailleurs des reculs de nuitées en mai 2015 par rapport à mai 2014, poursuit l'OFS. Seules quatre régions sur les quatorze existantes selon le découpage de la Conférence des directeurs d'office de tourisme régionaux de Suisse (CDR) ont connu une croissance.

La Suisse orientale affiche la plus grande diminution absolue, soit 15'000 de moins (-8,8%). Suivent le Tessin (13'000 nuitées de moins, -5,3%) et la région bernoise, sans l'Oberland (12'000 de moins, -11,8%).

En Suisse romande, tant Genève (-2400, soit -0,9%), que la région lémanique-Vaud (-1800, soit -0,8%) ont légèrement reculé. Le repli est cependant plus marqué pour la région du Valais (-2600 ou -2,1%), celle du Jura/Trois-Lacs (-3300, soit -4,6%) et la région Fribourg (-2000, recul de 4,4%).

A l'opposé, la région Lucerne/Lac des Quatre-Cantons a attiré le plus de touristes en terme de nuitées, avec 19'000 unités supplémentaires, soit une augmentation de 6%. La région zurichoise suit avec une progression de 16'000 nuitées (+3,3%).

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.