Hausse de 7,5% en 2015 - Forte croissance des achats à l'étranger

Hausse de 7,5% en 2015 - Forte croissance des achats à l'étranger

Photo: Keystone

Les Suisses achètent de plus en plus de produits en ligne et à distance. En 2015, les commerçants ont réalisé 7,2 milliards de francs de chiffre d’affaires dans ce secteur, ce qui correspond à une augmentation de 7,5% en comparaison avec 2014.

Les achats à l'étranger effectués directement en ligne et livrés en Suisse ont notamment connu une forte progression, soit 22%. C'est ce que révèle une étude de marché publiée jeudi et réalisée conjointement par l’Association suisse de vente à distance (ASVAD) et l’institut GfK, en collaboration avec La Poste Suisse.

Le commerce physique continue de céder du terrain au commerce à distance et en ligne: ce dernier représente 7,5% sur un total de 95,4 milliards pour le commerce de détail en Suisse en 2015. Les secteurs qui recensent les meilleures ventes à distance sont l'électronique domestique (1,64 milliard, 26% du total) et le secteur mode/chaussures (1,38 milliard).

Les auteurs de l'étude estiment qu'au plus tard en 2019, le cap des 20% sera franchi pour le secteur non-alimentation. Environ 90% des achats à distance sont réalisés en ligne, dont un quart via des appareils mobiles.

Sur les 7,2 milliards de francs de chiffre d'affaires à distance et en ligne, 5,3 milliards proviennent d'achats de personne privée à entreprise, 1,1 milliard d'achats en ligne à l'étranger depuis la Suisse et 800 millions de sites d'enchères et bourses d'échanges. Il faut y ajouter 250 millions qui ont été récupérés via des points de relais à l'étranger suite à des commandes en ligne.

Paiement par facture

Les consommateurs suisses restent toutefois plutôt traditionnels pour le monde de paiement. Selon l'enquête, 81% des clients paient leurs achats en ligne via facture. Ce chiffre fait de la Suisse le champion en la matière - en comparaison européenne. Environ 13% des clients (12% en 2014) paient par carte de crédit ou via Paypal.

Autre particularité helvétique: la grande part de marché du commerce en ligne et par correspondance dans le secteur alimentation (nourriture, vin, café, etc). Pour 2015, ce segment représente 860 millions de francs.

Pour 2016, l’ASVAD prévoit une intensification de la concurrence en ce qui concerne la livraison des paquets - le plus rapidement possible et de manière flexible. La forte pression sur les prix va engendrer un alignement des prix des marchandises similaires. Chaque entreprise doit donc essayer de se différencier avec d'autres avantages.

De plus, le tourisme d’achat en ligne va continuer de croître fortement, prévoit l'ASVAD. L'année 2015 a vu la Suisse subir une première vague d'importations directes en provenance de Chine. L'association faîtière suppose que cette tendance va encore augmenter cette année, ce qui créera une pression supplémentaire sur les prix.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.