Halle de Renens: les tl ont trouvé un accord avec le collectif

Halle de Renens: les tl ont trouvé un accord avec le collectif

Photo: Keystone

Les migrants du collectif Jean Dutoit auront le droit de passer l'hiver dans l'ancienne halle Heineken à Renens. Ils ont signé un contrat de confiance vendredi dernier avec les transports publics de la région lausannoise (tl) et ont investi les lieux dès jeudi.

'Il s'agit légalement d'un contrat de prêt à usage, qui donne aux occupants le droit de rester jusqu'au 31 mars', a précisé vendredi à l'ats la porte-parole des tl, Noémie Hatet. 'Nous sommes contents d'être parvenus à un accord, d'autant qu'il s'est fait de manière très constructive', a-t-elle aussi ajouté.

La convention est assortie d'un certain nombre de conditions. Un maximum de 70 personnes seront acceptées dans le bâtiment. Par ailleurs, les cinq garants devront donner chaque mois une liste des occupants.

Réservée à des bureaux, une partie de l'ancienne halle Heineken, dont la superficie totale est de 3000 m2, est équipée de l'eau, de l'électricité et du chauffage. Les occupants, considérés comme des squatteurs, paieront des charges mensuelles, a encore indiqué la porte-parole.

Le collectif avait commencé par occuper les lieux de manière illégale à la fin septembre avant de les quitter le 5 octobre, comme le leur demandait la justice. Il avait auparavant squatté les jardins du Sleep-in à Renens, puis s'était déplacé dans un bâtiment de la route de Berne sur les hauts de Lausanne.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.