HNA Group considère réussie son offre sur Gategroup

HNA Group considère réussie son offre sur Gategroup

Photo: Keystone

Gategroup va passer en mains chinoises. Renonçant à la condition d'un taux d'acceptation minimal de 67% de son OPA sur le spécialiste zurichois de la restauration et des services à bord, le conglomérat chinois HNA Group considère désormais l'opération réussie.

Publiant jeudi le résultat intermédiaire définitif de son offre publique d'achat amicale (OPA) sur Gategroup, arrivée à échéance vendredi passé, HNA Group indique s'être vu offert 16'414'959 titres de l'entreprise basée à Zurich. Ces actions représentent 61,76% du capital et des droits de vote de Gategroup.

Avec la part de 2,32% que HNA Group détenait déjà, la participation du géant établi à Haikou, sur l'île chinoise de Hainan, se montait vendredi dernier à 63,6%. L'offre comporte un délai supplémentaire de dix jours de négoce en Bourse , lequel courra du 8 au 21 juillet.

L'OPA chinoise, qui valorise la multinationale zurichoise, ex-filiale de Swissair, à 1,4 milliard de francs, devrait être exécutée à la fin du 3e trimestre ou au début du 4e trimestre. HNA Group reste confiant dans le fait que d'autres actionnaires de Gategroup reconnaîtront les avantages de son raid.

Opposition vaine

Si le conseil d'administration de Gategroup a recommandé à ses actionnaires d'accepter l'OPA présentée en avril dernier, plusieurs fonds spéculatifs se sont vivement opposés à l'opération, jugeant insuffisant le prix offert par HNA Group. S'appuyant sur une attestation d'équité, ils exigeaient 100 francs par titre, alors que HNA Group en propose 53.

A l'issue de l'opération Gategroup intégrera un des plus importants prestataires de services du secteur du transport aérien dans le monde. Au bénéfice d'une longue expérience dans la branche et d'une forte présence en Asie, HNA Group aidera l'entreprise zurichoise à se renforcer en Extrême-Orient.

Une fois le rachat acté, les actions Gategroup seront décotées de la Bourse suisse. L'entreprise continuera d'être gérée depuis Zurich par son actuelle équipe dirigeante en tant que société indépendante au sein du conglomérat de l'empire du Milieu bâti autour de la compagnie aérienne Hainan Airlines.

Employant 28'000 salariés, Gategroup chapeaute les activités de Gate Gourmet, l'ex-filiale de restauration de bord de feu Swissair, et de neuf autres marques. Après la faillite de l'ancienne compagnie nationale, Gate Gourmet a été acquise en 2001 par Texas Pacific Group (TPG), qui l'a revendue cinq ans plus tard à des fonds spéculatifs.

Soif d'acquisitions

En appétit ces derniers mois, HNA Group a annoncé fin mai vouloir s'emparer de 13% de Virgin Australia, la 2e compagnie aérienne australienne derrière Qantas, pour près de 115 millions de francs. HNA a aussi jeté son dévolu sur l'américain Carlson Hotels, propriétaire de la marque Radisson, afin d'être présent aux Etats-Unis.

Outre le transport aérien et le tourisme HNA Group est également actif dans la finance et la logistique. Le groupe du milliardaire chinois Chen Feng a multiplié les acquisitions ces dernières années, la dernière en date étant son entrée au capital de la compagnie aérienne portugaise TAP, dont il pourra détenir jusqu'à 20%.

HNA Group négocie également la reprise de 49,99% du capital-actions de Servair, le spécialiste des plateaux-repas d'Air France, pour plus de 524 millions de francs. En février, le très dépensier groupe chinois a acheté le distributeur américain de produits technologiques Ingram Micro pour un peu moins de 6 milliards de francs.

Pékin encourage activement ses entreprises à doper leurs investissements à l'international afin de conquérir de nouveaux marchés et débouchés, dans un contexte de ralentissement de l'économie chinoise.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.