Greenpeace cherche des informateurs à propos de Beznau 1

Greenpeace cherche des informateurs à propos de Beznau 1

Photo: Keystone

Greenpeace Suisse cherche des informateurs en possession de documents confidentiels sur le réacteur numéro 1 de la centrale nucléaire de Beznau (AG). L'organisation a placé jeudi des annonces dans des journaux alémaniques.

Elle veut disposer 'd'une information complète à propos des risques pour la population de la région, avant la remise en service du plus vieux réacteur au monde'. Greenpeace mise avant tout sur les collaborateurs d'Axpo, l'exploitant de la centrale, qui compte remettre en service Beznau 1 fin 2016 et 'fait tout pour cacher au public les informations concernant la sécurité de l'installation'.

'Le plus vieux réacteur nucléaire au monde ne doit pas reprendre du service sans que la population ait connaissance des risques', a déclaré Christian Engeli, responsable de campagne chez Greenpeace Suisse, cité jeudi dans un communiqué.

Annonces d'une pleine page

Une annonce d'une pleine page a été publiée dans les journaux alémaniques Aargauer Zeitung et Weltwoche. Greenpeace a aussi ouvert le site www.1000pages.ch pour permettre une éventuelle transmission de documents 'de manière anonyme et sécurisée'.

De son côté, le groupe Axpo a réagi calmement à cet appel, qu'il considère comme 'une blague', a-t-il fait savoir à l'ats. Il assure communiquer à l'Inspection fédérale de la sécurité (IFSN) toutes les informations relatives à la centrale nucléaire de Beznau, et souligne qu'il est important que l'IFSN connaisse chaque détail, y compris des informations relevant du secret des affaires.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.