Gare aux bouchons sur les routes durant les Fêtes

Gare aux bouchons sur les routes durant les Fêtes

Photo: Keystone

La neige se fait attendre, mais les stations alpines figureront tout de même parmi les destinations privilégiées des vacanciers. Le trafic routier sera dense. Sur le rail, les CFF prévoient wagons supplémentaires et trains spéciaux.

Si les conditions météorologiques sont favorables et l'enneigement au rendez-vous, une forte augmentation du trafic est à prévoir sur le réseau routier national, principalement en direction des domaines skiables, avertit l'Office fédéral des routes (OFROU) dans un communiqué. Mais pour l'heure les instituts de météorologie n'attendent pas de neige avant Noël au moins.

Elle finira néanmoins bien par arriver, en particulier en montagne. En cas de verglas ou de fortes chutes de neige, d'importantes perturbations pourraient alors survenir. L'équipement d'hiver pour tous les véhicules est donc fortement recommandé.

Dense dans tous les cas

Dans tous les cas, la circulation risque d'être dense, notamment sur les tronçons transalpins. De nombreux cols étant en fermeture hivernale, l'OFROU prévoit un report du trafic sur ces axes.

Début des vacances oblige, des bouchons et des ralentissements sont possibles dès ce week-end, notamment sur les autoroutes de contournement de Berne, Bâle, Genève, Lausanne et Zurich. Pourraient également être touchées les douanes de Bardonnex (GE) avec la France, Bâle-Weil am Rhein avec l'Allemagne et Chiasso (TI) avec l'Italie.

L'axe nord-sud sur l'A2 au niveau du tunnel du Gothard est traditionnellement encombré durant les Fêtes, de même que l'A6/A8 sur la rive sud des lacs de Thoune et de Brienz (BE), ou l'autoroute du San Bernardino aux Grisons (A13). Prévisions similaires pour l'A9 entre Lausanne et le Valais, ainsi que la route du Simplon après que l'A9 devient simple route cantonale.

30'000 places en plus

Risque de neige ou pas, beaucoup auront préféré les transports publics aux bouchons. Les CFF se sont préparés à une forte affluence sur leurs lignes. Dès vendredi et jusqu'au 3 janvier, des trains réguliers seront renforcés par des wagons supplémentaires, a dit à l'ats une porte-parole, Donatella Del Vecchio.

De plus, 25 trains spéciaux, 16 sur la ligne du Lötschberg Berne-Viège/Brigue et 9 sur la ligne Zurich-Coire, sont prévus pour renforcer le trafic à destination du Valais, respectivement des Grisons, selon un horaire adapté. Au total, 30'000 places assises supplémentaires seront proposées, a précisé la porte-parole.

La route, le rail... et l'air

Le week-end qui vient s’annonce particulièrement chargé aussi pour l’aéroport de Genève. Environ 123'000 passagers sont attendus entre samedi et dimanche, contre 80'000 en temps normal, a indiqué à l'ats le porte-parole Bertrand Stämpfli.

Au vu du contexte, avec l’inquiétude liée aux menaces terroristes, L'Aéroport international de Genève recommande aux usagers d’arriver au minimum deux heures avant le départ de leur avion. Le porte-parole a également souligné le risque que les parkings de l’aéroport soient pleins et qu’il soit difficile de trouver une place.

A Zurich en revanche, on ne s'attend pas à une augmentation particulière du trafic ce premier week-end de vacances. Quelque 74'000 personnes par jour devraient y transiter, contre 96'000 durant les grosses journées d'été. Les temps d'attente aux contrôles de sécurité ne devraient donc pas être plus longs que d'habitude.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.