Economiesuisse veut assurer l'attractivité de la place économique

Franc fort: economiesuisse veut réduire les coûts des entreprises

Photo: Keystone

Pour répondre au franc fort, economiesuisse entend sécuriser l'attractivité de la place économique suisse sur le long terme. Les conditions-cadres doivent permettre aux entreprises de réduire leurs coûts. L'organisation faîtière a ainsi identifié cinq champs d'actions dans lesquels la politique doit se montrer active.

Pour la faîtière des entreprises, un moratoire contre les coûts est nécessaire, a-t-elle relevé lors de sa conférence de presse annuelle à Berne. Elle recommande d'éviter autant que possible de toucher aux salaires et conseille aux firmes d'imaginer des solutions plus flexibles comme un éventuel allongement de la durée du travail.

Pour réduire les coûts des entreprises en difficulté, l'organisation rejette l'idée d'un programme conjoncturel gouvernemental destiné à stimuler l'économie. L'expérience a montré que les interventions de ce type ne sont pas efficaces.

En outre, la situation de 2015 n'est pas comparable à celle de 2011. Il y a quatre ans, la hausse des coûts se trouvait accompagnée d'un effondrement de la demande, ce qui n'est pas le cas actuellement, arelevé le président d'economiesuisse Heinz Karrer.

Simplification de la TVA

Dans le viseur d'economiesuisse figurent notamment la stratégie énergétique 2050, la révision du droit de la société anonyme et l'économie 'verte'. Ces projets diminuent l'attrait de la place économique et générèrent des coûts supplémentaires, indique-t-elle.

Pour l'organisation faîtière, il s'agit en outre de supprimer les incertitudes en matière de planification. Elle demande ainsi de préserver la voie bilatérale en mettant en oeuvre l'initiative contre l'immigration de masse. Il faut également faire avancer la réforme de l'imposition des entreprises.

Enfin, economiesuisse prône aussi une réduction des taxes et des frais de réglementation ainsi qu'une simplification de la TVA. Elle plaide pour un taux unique de la taxe sur la valeur ajoutée.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.