Didier Burkhalter en réunion de travail avec Jean Asselborn à Berne

Didier Burkhalter en réunion de travail avec Jean Asselborn à Berne

Photo: Keystone

Le conseiller fédéral Didier Burkhalter, chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), a rencontré jeudi à Berne Jean Asselborn, son homologue du Grand-Duché de Luxembourg. Relations bilatérales et actualité internationale étaient au programme.

Divers thèmes bilatéraux, dont la formation professionnelle, ont été évoqués pendant leur petit déjeuner de travail. Dans ce secteur, le Luxembourg fait partie des partenaires stratégiques de la Suisse tout particulièrement intéressés par son modèle. 'Ce partenariat a pour but de renforcer au niveau international le système de formation professionnelle duale', explique le DFAE dans un communiqué.

Ces entretiens ont également permis d'évoquer des questions en lien avec l'efficacité énergétique et la politique en la matière. Dans ce domaine, la coopération entre les deux pays s'est intensifiée depuis 2012.

Le chef de la diplomatie suisse et son homologue luxembourgeois ont ensuite discuté des relations économiques entre leurs deux pays. La Suisse et le Luxembourg possèdent les deux des places financières à vocation internationale. Elles vont voir s'ouvrir de nouvelles formes de coopération bilatérale et multilatérale avec l'introduction du processus d'échange automatique de renseignements (EAR).

'Piste d'atterrissage'

La collaboration dans le domaine de la politique spatiale a également été abordée. Depuis novembre 2012, la Suisse et le Luxembourg assument, conjointement et avec succès, la présidence de l’Agence spatiale européenne (ASE).

Les deux ministres des affaires étrangères ont en outre discuté de politique européenne et, plus précisément, des relations de la Suisse avec l'UE. 'Avant le 23 juin, date du référendum en Grande-Bretagne, il ne se passera rien', a indiqué Jean Asselborn jeudi matin dans le Journal du matin sur la RTS, questionné à propos du différent sur la libre-circulation entre la Suisse et l'UE.

'La volonté est là pour trouver une solution avec la Suisse, tout en respectant les principes de la libre-circulation. Il faut trouver une 'piste d'atterrissage', mais les deux parties doivent être flexibles', a-t-il indiqué. La crise migratoire, la situation au Proche-Orient et la lutte contre le terrorisme ont aussi été discutées.

M. Asselborn rencontrera vendredi la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga, cheffe du Département fédéral de justice et police (DFJP), et visitera en sa compagnie le centre-pilote de Zurich, chargé de tester des procédures d'asile accélérées. Samedi enfin, il se rendra au festival international de cinéma Visions du Réel à Nyon, où sera projeté le documentaire «Foreign Affairs», dont il est l'un des protagonistes.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.