Deux milles bourgognes vendus à Hong Kong, dont un cru de 1846

Deux milles bourgognes vendus à Hong Kong, dont un cru de 1846

Photo: Keystone

Quelque 2000 bouteilles de bourgognes issues des caves de la maison Bouchard Père et Fils, dont un cru de 1846, se sont arrachées lors d'une vente aux enchères samedi à Hong Kong. Le Meursault-Charmes 1846 a été acheté pour 15'577 dollars (environ 15'200 francs).

C'était bien au-dessus des estimations. Ce grand cru a été acheté par un amateur anonyme, au terme d'une séance d'enchères enthousiastes organisées par Christie's. Il s'agit de la plus ancienne bouteille conservée dans les caves de l'honorable maison Bouchard Père et Fils, fondée en 1731, qui abritent plus de 150'000 vins conservés depuis le XIXe siècle.

Le domaine, aujourd'hui dirigée par la famille Henriot, s'étend sur 130 hectares en Bourgogne dont 12 hectares de grands crus et 74 hectares de premiers crus. 'Des exemples de bourgognes de cet âge proposés à la vente sont extrêmement rares', a déclaré Tim Triptree, directeur du département des vins chez Christies, précisant qu'il y avait 16 bouteilles datant du XIXe siècle présentés à cette vente.

Un Montrachet 1865

'Les très bons résultats de la vente d'aujourd'hui montrent que l'Asie cherche toujours à collectionner des bourgognes', a-t-il dit, précisant que les bouteilles avaient été débouchées et rebouchées pour vérifier la qualité des vins. Un Montrachet 1865 a été vendu 22'658 euros (environ 24'800 francs). Il était estimé à 15'577 euros (environ 17'000 francs).

Hong Kong, qui a supprimé les barrières douanières sur les importations de vins en 2008, est devenu la porte d'entrée pour le marché chinois, très gourmand des vins français. Les autorités chinoises avaient toutefois réprimé les achats de vin haute gamme en 2013 et 2014 mais le marché a repris des couleurs depuis.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.