Des mesures pour améliorer la sécurité sur le tarmac zurichois

Des mesures pour améliorer la sécurité sur le tarmac zurichois

Photo: Keystone

A l'aéroport de Zurich, les décollages plein sud et en ligne droite doivent être possibles par bise ou brouillard. Des pistes plus longues doivent pouvoir être utilisées. Les mesures proposées par l'OFAC visent à augmenter la sécurité sur le tarmac.

Le plus grand défi actuel concerne premièrement les vols en cas de bise ou de brouillard. Afin d'améliorer la sécurité dans ces conditions météorologiques, il faut que les avions puissent décoller plein sud en ligne droite, a déclaré le directeur de l'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC) Christian Hegner mardi devant les médias.

Il présentait à Berne les propositions d'adaptation relatives au plan sectoriel de l'infrastructure aéronautique (PSIA), qui définit le cadre général de l'infrastructure et de l'exploitation des aérodromes. La révision de la fiche doit améliorer la sécurité des itinéraires de décollage et d'atterrissage de l'aéroport le plus important du pays.

La Confédération propose aussi que les avions utilisent des pistes plus longues. Cela permettrait de simplifier le trafic. En prolongeant la piste 28 de 2500 à 2900 mètres, tous les types d'avion pourraient atterrir par mauvais temps, par exemple en cas de chaussée humide ou de fort vent arrière.

Actuellement, dans ces cas-là, les long-courriers sont souvent redirigés sur l'axe d'approche par le sud, ce qui complique l'exploitation. Le prolongement de la piste 32 de 3300 à 3700 mètres permettrait aux avions en question de l'utiliser pour le décollage. Il y aurait ainsi moins de croisements au sol.

Accueil mitigé

L'aéroport de Zurich se montre partagé face aux adaptations présentées. Elles résolvent des problèmes importants, mais ne répondent toutefois pas aux exigences futures, a-t-il fait savoir mardi dans un communiqué.

L'aéroport salue le concept de décollage plein sud en cas de bise qui permet une plus grande sécurité. En revanche, il critique le fait que la révision du plan directeur ne contienne pas de solutions quant à l'évolution à long terme de la demande en transport aérien.

Le Conseil fédéral a avalisé la fiche PSIA pour l'aéroport de Zurich durant l'été 2013 (SIL1). Elle se base principalement sur l'infrastructure et l'exploitation existantes. L'adaptation de la fiche (SIL2) met l'accent sur l'amélioration de la sécurité. Elle intègre des aspects tirés de l'étude réalisée à la suite d'un incident grave survenu en 2011 impliquant deux avions en phase de décollage.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.