Des actionnaires de Syngenta exigent une révision de la stratégie

Des actionnaires de Syngenta exigent une révision de la stratégie

Photo: Keystone

Echaudés par le rejet des offres de Monsanto pour reprendre son concurrent bâlois Syngenta, un groupe d'actionnaires se rebiffe. Mécontent de la marche des affaires et de la gestion du groupe agrochimique rhénan, il exige un examen de la stratégie de l'entreprise.

Dans une lettre ouverte adressée samedi au conseil d'administration de Syngenta, l'Association des actionnaires critiques de Syngenta lui reproche ainsi qu'à la direction de la multinationale d'avoir manqué plusieurs opportunités créatrices de valeur au cours de ces dernières années.

Le groupe, qui se dit constitué d'actionnaires privés et institutionnels, sans toutefois en préciser le nombre, observe que Syngenta a constamment perdu des parts de marché.

Objectifs financiers ratés

L'association reproche également à la direction de Syngenta d'avoir manqué ses propres objectifs financiers et cela depuis plusieurs années. Elle critique en outre le refus des offres du géant américain des semences Monsanto, lequel a entraîné une perte de 10 milliards de francs en termes de capitalisation boursière.

Pour mémoire, Syngenta a fait les grands titres de l'actualité économique estivale lorsque Monsanto a finalement abandonné son projet de fusion-acquisition avec le groupe rhénan. Ce dernier avait systématiquement repoussé chacune des propositions.

Actionnaires soignés

Suite à ce refus, Syngenta s'est cependant attelé à choyer ses actionnaires. Dans le cadre des mesures engagées à cet effet, le groupe agrochimique bâlois a annoncé la mise en vente de son activité dans les semences potagères.

Toujours dans l'optique d'accroître la valeur de l'entreprise pour ses actionnaires, Syngenta a aussi annoncé le lancement d'un programme de rachat d'actions à hauteur de 2 milliards de francs.

Le directeur général du groupe, Mike Mack s'était dit confiant quant à la réalisation des objectifs 2015 annoncés en juillet, à savoir un chiffre d'affaires à taux de change constant et un résultat opérationnel (EBITDA), incluant l'effet des devises, 'à un niveau similaire à celui de 2014'.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.