Coop: échec des négociations salariales pour Syna

Coop: échec des négociations salariales pour Syna

Photo: Keystone

Les syndicats Unia et Syna et le distributeur Coop ne sont pas d'accord sur le niveau des hausses de salaires pour l'an prochain. Une augmentation de 50 francs pour le salaire minimal le plus bas est insuffisante, selon eux. Syna parle 'd'échec' des négociations.

'Coop a offert d'augmenter de 50 francs le salaire minimal du personnel non qualifié, ce qui le fait passer de 3850 à 3900 francs, soit le niveau de Migros l'an dernier', déplore lundi Syna dans un communiqué. Selon ce syndicat, ce geste 'très modeste' n'est pas négligeable mais semble être surtout une mesure de promotion de l'image du distributeur.

Syna a donc décidé de refuser la proposition de Coop. Il réfute le tableau brossé par le numéro deux du commerce de détail suisse.

Unia regrette que, 'malgré la bonne marche de ses affaires', Coop refuse d'augmenter les salaires en 2016. L'an dernier, le groupe est parvenu à améliorer son chiffre d'affaires de 1,4% et son bénéfice de 1,7% mais 'la grande majorité du personnel' qui y a contribué 'n'aura droit à rien', précise le syndicat.

De son côté, Coop estime toujours 'offrir les meilleures conditions d'embauche dans le commerce de détail' en Suisse. Il relève qu'il procède à la cinquième hausse des salaires minimaux au cours des dix dernières années.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.