Chiffre d'affaires en baisse de 8% pour les labels suisses

Chiffre d'affaires en baisse de 8% pour les labels suisses

Photo: Keystone

Le chiffre d'affaires total des labels de musique suisses a reculé de 8% sur un an en 2014, à 84,8 millions de francs. Si le marché du CD continue de s'affaiblir, celui du vinyle est en plein essor, indique l'association de l’industrie suisse de la musique (IFPI).

Selon l'organisation faîtière, deux tendances expliquent le recul des ventes. D'une part, la vente de CDs continue d'être supplantée par la consommation de musique sur Internet. D'autre part, le marché numérique se trouve également confronté à un changement structurel, les offres de streaming concurrençant toujours davantage les offres de téléchargement direct.

Les ventes de CDs et des autres supports physiques ont baissé à 47,5 millions de francs, soit 12% de moins par rapport à 2013 (53,7 millions). Grâce à la mode du vinyle, qui se confirme depuis quelques années, le chiffre d'affaires du secteur des disques 33 tours a en revanche doublé à 1,7 million de francs, soit 2% du marché global.

Artistes helvétiques: 27%

Malgré les pertes enregistrées, la baisse des ventes dans le secteur du CD tend à ralentir, après s'être écroulées les années précédentes, note l'IFPI. Le chiffre d'affaires avait chuté de 28% en 2012 et de 20% en 2013.

Les labels de musique suisses ont réalisé environ 27% de leurs ventes (23 millions de francs) grâce aux artistes helvétiques. Ces différentes structures ont à leur tour réinvesti 6 millions de francs, selon un sondage mené auprès des 30 membres de l'IFPI.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.