Chaos près de Zurich: les usagers des CFF ne seront pas dédommagés

Les CFF ne rembourseront pas les voyageurs et pendulaires mis en retard mardi en raison d'un incendie criminel de câbles de signalisation au nord de Zurich. La compagnie ferroviaire n'est pas tenue de le faire lorsqu'elle n'est pas responsable de la perturbation.

Or celle-ci est due à un acte délibéré. Une enquête est en cours pour en déterminer le ou les auteurs ainsi que les motivations.

'Un dédommagement est exclu', affirme catégorique Reto Schärli, porte-parole des CFF, contacté par l'ats. Le droit des voyageurs n'en prévoit pas. Aucune base légale n'oblige la compagnie ferroviaire à dédommager les usagers lorsque les CFF ne sont pas responsables du dommage, qu'ils ne peuvent pas l'empêcher ni éviter ses conséquences.

'Il y a eu peu de réclamations par rapport au nombre de personnes touchées', des dizaines de milliers. Selon le porte-parole, la compagnie a 'bien géré dans l'ensemble cette situation extrême ' qui a touché un 'point névralgique du réseau'.

Le manque de trams et de bus à disposition en début de matinée a en revanche entraîné de longues attentes, admet-il. 'Nous comprenons le mécontentement.'

Enquête en cours

L'enquête est en cours pour démasquer la ou les personnes qui ont bouté le feu à un conduit de câbles qui longe les voies sur le tronçon reliant Zurich-Oerlikon à Zurich-Aéroport. Le Ministère public se refuse toutefois à toute information supplémentaire pour ne pas nuire au travail des enquêteurs.

L'incendie s'est déclaré à 03h00. Des inconnus ont apparemment réussi à pénétrer dans la zone grillagée entourant le conduit. Les flammes ont pu être rapidement éteintes, mais des installations techniques permettant de gérer la signalisation ont été endommagées. Le montant des dégâts et de leurs conséquences est estimé à plusieurs centaines de milliers de francs.

Le trafic ferroviaire a été bloqué durant toute la journée entre la ville et l'aéroport. Les trains des grandes lignes ont dû être déviés entre Zurich et Winterthour, d'autres ont été supprimés. Des navettes ont acheminé les voyageurs entre Winterthour et Zurich-Aéroport. Les usagers ont aussi pu prendre le tram en ville pour se rendre à l'aéroport en une quarantaine de minutes. La situation est rentrée dans l'ordre en début de soirée.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.