Cas Sika: la clause d'opting-out est valide

Cas Sika: la clause d'opting-out est valide

Photo: Keystone

Dans une seconde décision, la Commission des OPA (COPA) donne à nouveau raison à la holding familiale Schenker-Winkler (SWH). Dans le conflit pour la prise de contrôle de Sika, la clause d'opting-out du groupe zougois de spécialités chimiques s'applique aussi.

La famille fondatrice entend en effet vendre ses actions au groupe français Saint-Gobain. Avec seulement 16% du capital, celui-ci détiendrait 52% des droits de vote et pourrait ainsi prendre le contrôle de l'ensemble de Sika.

Dans un arrêt rendu public mercredi par Saint-Gobain, la COPA décrète désormais que la clause d'opting-out, prévue dans les statuts de Sika, peut s'appliquer dans le cas de la vente de ce paquet d'actions.

Celle-ci dispense SWH de lancer une OPA dans le cas où elle dépasse le seuil légal du tiers des droits de vote. En d'autres termes, Saint-Gobain n'est pas tenu de soumettre une offre d'achat de ses titres aux actionnaires restants. Le 6 mars, la COPA avait jugé une première fois valable la clause d'opting-out.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.