Bruxelles ouvre une « enquête approfondie » sur le rachat de Syngenta

Bruxelles ouvre une

Photo: Keystone

La Commission européenne ouvre une 'enquête approfondie' sur le projet d'acquisition du groupe agrochimique bâlois Syngenta par le géant chinois ChemChina. Si elle se concrétisait, l'opération se monterait à 43 milliards de dollars (42,3 milliards de francs).

La Commission veut déterminer 'si l'opération est susceptible de réduire la concurrence dans les secteurs des produits phytosanitaires et de la fourniture de certains intrants chimiques', précise-t-elle dans un communiqué publié vendredi.

'Si elle se concrétise, cette opération donnera lieu à une alliance entre une grande société phytopharmaceutique et un de ses principaux concurrents fabriquant des produits génériques', explique Margrethe Vestager, commissaire chargée de la politique de concurrence.

'C'est la raison pour laquelle nous devons soigneusement examiner si le projet de concentration est susceptible d'entraîner une hausse des prix ou une réduction du choix pour les agriculteurs'.

Délai de 90 jours

L'exécutif européen dispose d'un délai de 90 jours ouvrables, soit jusqu'au 15 mars 2017, pour se prononcer sur cette opération et précise que l'ouverture d'une enquête approfondie ne préjuge pas de l'issue de la procédure.

Syngenta, leader mondial des pesticides, s'est efforcé mardi de rassurer les investisseurs en déclarant que son rachat devrait être finalisé au premier trimestre 2017.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.