Athènes envisage la fermeture des banques lundi (Varoufakis)

Grèce:niveau des fonds d'urgence maintenu pour les banques grecques

Photo: Keystone

La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé dimanche le maintien du plafond des liquidités d'urgence (ELA) pour les banques grecques à son niveau actuel. Elle a assuré travailler à la Banque de Grèce pour assurer la stabilité financière.

'Etant donné les circonstances actuelles, le conseil des gouverneurs a décidé de maintenir le plafond des provisions des liquidités d'assistance d'urgence (ELA) pour les banques grecques à celui décidé vendredi', précise la BCE dans un communiqué. Il est toutefois 'prêt à reconsidérer sa décision' à tout moment, ajoute le communiqué.

Vendredi, ce plafond avait déjà été laissé inchangé à 89 milliards d'euros.

Avant la décision du conseil des gouverneurs, Lorenzo Bini Smaghi, ancien membre du directoire de la BCE, avait déclaré que celle-ci ne pouvait plus fournir de liquidités d'urgence aux banques grecques à partir du moment où les négociations entre Athènes et ses créanciers avaient été rompues.

Le Premier ministre français Manuel Valls avait au contraire dit dimanche ne pas envisager que la Banque centrale européenne puisse 'couper les vivres à la Grèce', après la rupture des négociations.

Réunion d'urgence

Le conseil des gouverneurs, dont les 25 membres se sont réunis en urgence dans la matinée après l'échec de négociations entre la Grèce et ses créanciers samedi, 'examine avec attention la situation et ses implications potentielles pour sa politique monétaire', précise le communiqué. Il est 'déterminé à utiliser tous les instruments à sa disposition dans le cadre de son mandat'.

La mention de son mandat signale que l'institution monétaire ne semble pas prête à dévier de ses règles, c'est-à-dire à financer l'économie grecque au-delà de l'expiration du plan d'aide en cours, mardi 30 juin au soir.

Stabilité financière

La BCE va 'travailler étroitement avec la Banque de Grèce pour maintenir la stabilité financière', assure également le communiqué.

Le gouverneur de la Banque de Grèce Yanis Stournaras, membre du conseil des gouverneurs, a assuré dans le communiqué que son institution allait 'prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la stabilité financière des citoyens grecs dans ces circonstances difficiles'.

Réunis à Bruxelles avec, puis sans leur collègue grec Yanis Varoufakis, les ministres des Finances de la zone euro ont regretté samedi que les autorités grecques aient 'rompu les négociations de manière unilatérale' et ont refusé de prolonger l'actuel programme de renflouement, qui expire mardi, le jour où la Grèce, à court de liquidités, est censée rembourser 1,6 milliard d'euros au FMI.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.