Accident de train en France: au moins 60 blessés

Huit blessés graves dans un accident de train près de Montpellier

Photo: Keystone

Huit personnes ont été grièvement blessées dans l'accident d'un TER au Crès, à l'est de Montpellier, ont annoncé les pompiers. Une cinquantaine d'autres ont été 'légèrement blessées' ou choquées. Le convoi a percuté à 140 km/h un arbre tombé sur la voie.

L'un des blessés a été pris en charge en 'urgence absolue'. Il a été évacué par hélicoptère vers un hôpital de la région, ont précisé les pompiers. Une partie des blessés et des passagers du train ont été évacués à la salle des fêtes de Saint-Aunès, près du lieu de l'accident, avant d'être acheminés par bus vers la gare de Montpellier pour reprendre leur voyage.

L'accident s'est produit vers 15h45 à hauteur de Lunel, alors que la rame roulait à 140 km/h, a précisé la SNCF. 'On était dans le train lorsque des grêlons de la taille d'une balle de ping-pong sont tombés, puis on a entendu comme une explosion. Le train a tremblé pendant quelques secondes et puis j'ai vu des gens qui avaient la tête en sang', raconte Justine, 24 ans, originaire du Luxembourg, assise à l'avant du train lors du choc.

'Il y a eu un mouvement de panique, certains ont d'abord cru à un attentat dans un train', témoigne Virginie, 35 ans, qui évoque également 'un orage très violent et très localisé'. Les Français sont sur le qui-vive depuis la répétition d'attentats djihadistes en 2015 et 2016.

Chute d'un caténaire

Le train transportait 219 passagers entre Nîmes et Montpellier. Il a percuté un arbre tombé sur la voie ferrée. Celui-ci avait été déraciné lors d'un gros orage de grêle qui s'est abattu sur Montpellier et l'Hérault en début d'après-midi.

L'arbre était 'un très grand pin situé dans une propriété privée', donc ni sur le 'domaine public ni sur une emprise ferroviaire', a précisé la SNCF. Le conducteur, qui fait partie des blessés légers, 'est particulièrement choqué', selon la SNCF.

L'arbre a entraîné dans sa chute une caténaire qui ne s'est pas rompue. Le TER qui n'a pas déraillé, présentait un impact frontal et sur le côté gauche de la voiture de tête, a décrit le responsable des services de secours locaux, Christophe Risdorfer.

De gros moyens de secours ont été mobilisés, avec des hélicoptères et quelque 80 pompiers. La circulation des trains, totalement interrompue, devait reprendre en fin de soirée, avec passage sur une voie et au ralenti au niveau de l'accident.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.