Accalmie de courte durée en Valais sur le front des intempéries

Détente en fin de journée après les intempéries en Suisse

Photo: Keystone

Les fortes pluies qui se sont abattues sur la Suisse romande lundi matin ont mis plusieurs régions de Suisse romande en alerte. Une décrue s'est ensuite amorcée. Mais les pluies pourraient reprendre de plus belle dès la nuit de mardi à mercredi.

A Genève, trois ponts sont fermés sur l'Arve, perturbant la circulation et les transports publics au centre-ville. En Valais, la pré-alarme d'évacuation lancée lundi matin à Monthey a été levée. L'accès à la station des Crosets reste encore interdit.

Réveil difficile

Lundi matin déjà, plusieurs glissements de terrain ont eu lieu sur les hauteurs autour de Monthey. Le réveil a été difficile pour les habitants. Vers 06h00, les eaux de la Vièze sont montées brusquement après les fortes précipitations de la nuit.

Il a fallu couper le gaz, sécuriser une centrale électrique et fermer la ligne ferroviaire par mesure de précaution. Le Val-d'Illiez a aussi été particulièrement touché.

Les Crosets isolés

Par mesure de sécurité, l'accès routier à la station des Crosets a été fermé en début de matinée. Les quelque 80 personnes qui habitent la station ont été informées. Une vingtaine a décidé de rester surplace, n'ayant aucune nécessité de se rendre en plaine ou ailleurs dans la vallée.

Montée du niveau du lac de Bienne

Le canton de Berne est également en proie aux intempéries, MétéoSuisse émettant des alertes vigilance crues de 4 sur 5 pour les lacs de Thoune et de Bienne, ainsi que pour l'Aar. Tous trois ont débordé dans la journée à certains endroits.

La situation autour du lac de Bienne reste critique. Après un bref répit durant la nuit, le niveau n'a cessé de grimper pour atteindre 430,35 mètres lundi en fin d'après-midi, à 2 centimètres de la cote d'alerte.

Le lac de Neuchâtel va atteindre lui ces prochains jours un niveau 'assez exceptionnel, rarement atteint ces dernières décennies'. Il pourrait s'établir à 430,50 mètres d'altitude, soit près d'un mètre au-dessus du niveau normal.

A Berne, les quartiers près de l'Aar se tenaient prêts lundi pour affronter d'éventuelles inondations. Les pompiers avaient établi dimanche déjà des protections et des pompes. L'Aar a déjà débordé par endroits, mais aucun animal n'a dû être évacué.

Vaud: les cours d'eau proches des limites

Les cours d'eau ont atteint des niveaux proches des limites lundi dans le canton de Vaud. La Grande Eau, à Aigle, l'Orbe et la Broye sont sous surveillance, en raison de débits record.

Une vigilance particulière est accordée à la Riviera vaudoise, à la région d'Aigle ainsi que le long de l'Orbe et de la Broye.

En Suisse alémanique, le trafic fluvial sur le Rhin a été interrompu une nouvelle fois en aval de Bâle lundi en début d'après-midi. Les précipitations ont fait monter le niveau au-dessus de 820 centimètres.

La situation va rester tendue ces prochains jours, selon Meteonews. Un nouveau front froid est attendu mardi, accompagné de pluie.

Celles-ci pourraient être particulièrement fortes dans la nuit de mardi à mercredi. Entre 20 et 50 litres par mètre carré pourraient tomber d'ici la mi-journée, touchant particulièrement l'Oberland bernois, la Suisse centrale et le Bas-Valais. De nouvelles crues et glissements de terrain ne sont pas à exclure.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.