AFG Arbonia-Forster rachète Looser Holding

AFG rachète Looser et crée un géant des fournitures de construction

Photo: Keystone

Le canton de Thurgovie connaît une fusion industrielle d'ampleur. L'équipementier du bâtiment AFG Arbonia-Forster prend le contrôle de Looser Holding, via une offre qui valorise son compatriote à quelque 511 millions de francs, endettement net compris.

La fusion entre les deux groupes basés à Arbon (TG) doit permettre à la nouvelle entité baptisée 'Arbonia AG' de devenir l'un des leaders en Europe centrale dans le secteur des portes et des fenêtres ainsi que dans le domaine de la transmission hydraulique de chaleur dans la technique du bâtiment, se réjouit jeudi AFG Arbonia-Forster.

Le conseil d'administration de Looser recommande chaudement à ses actionnaires d'accepter l'offre publique d'achat et d'échange. Sur la base du contrat signé mercredi, l'acquéreur contrôle déjà 53% des actions de son voisin, en ayant repris les titres des actionnaires familiaux historiques, membres du conseil et de la direction.

Grand public

Ce paquet est payé au prix unitaire de 5,5 actions nominatives nouvelles émises d'AFG auquel s'ajoutent 23 francs en liquide pour chaque titre Looser. Avec son offre, AFG ambitionne de détenir toutes les actions en circulation, avec pour le grand public des conditions identiques aux actionnaires familiaux historiques.

L'offre représente une prime de 38% par rapport au cours de clôture de mercredi de 79 francs, précise le communiqué. En considérant ce cours ainsi que le montant de l'endettement net du groupe Looser qui se montait à 94,5 millions au 30 juin dernier, elle valorise la cible d'AFG à environ 511 millions de francs.

Les deux groupes thurgoviens se complètent bien, tant à l'échelon géographique que des gammes de produits, explique AFG. En considérant un marché stable à court terme, ils afficheront ensemble un chiffre d'affaires annuel de près de 1,4 milliard de francs, pour un bénéfice opérationnel (niveau EBITDA) d'au moins 150 millions. La nouvelle entité comptera 8400 employés.

Site de Villeneuve fermé

Les synergies tirées de la fusion portent sur 10 millions de francs par an dès 2018 et au moins 15 millions à partir de 2020. Le bénéfice par action devrait gagner 20% par an de 2017 à 2020, en intégrant le rachat désormais avalisé de Koralle, société allemande active dans les parois de douche reprise au saint-gallois Geberit.

Une fois la transaction sous toit, les actuels actionnaires de Looser détiendront quelque 31% d'Arbonia AG. Les actionnaires familiaux historiques sont pour leur part encore soumis à une clause dite de lock-up, qui les empêche de vendre les 14,7% qu'ils posséderont dans la nouvelle entité jusqu'à mi-septembre 2017.

La fusion entre AFG et Looser scelle une union entre deux fleurons industriels de Suisse orientale. AFG a récemment fait parler de lui en engageant une sévère cure de restructuration et en annonçant la fermeture de son site de fabrication de fenêtre en PVC EgoKiefer de Villeneuve (VD), avec la perte de 90 emplois et un transfert d'activité en Slovaquie.

Figure emblématique

Le nom d'AFG est par ailleurs lié à une figure régionale emblématique, celle d'Edgar Oehler, également ancien conseiller national PDC. L'homme, âgé aujourd'hui de plus de 70 ans, en a été un acteur central et l'actionnaire principal depuis 2003, faisant grandir le groupe au fil de nombreuses acquisitions de sociétés.

Son étoile a ensuite pâli, le dirigeant étant épinglé pour avoir quelque peu confondu les finances du groupe thurgovien et les siennes lors la rénovation d'un logement. Il a quitté la direction générale et la présidence du conseil d'administration en 2011 après une fronde d'actionnaires.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.