ABB veut réaliser un milliard de dollars d'économies

ABB veut économiser un milliard de dollars dans le personnel

Photo: Keystone

Le groupe électrotechnique ABB veut réaliser une économie d'un milliard de dollars (980 millions de francs) dans le domaine du personnel administratif d'ici à fin 2017. Le programme de restructuration devrait avant tout concerner le siège principal à Zurich.

L'annonce de ce plan d'économies dans l'administration a été effectuée mercredi à l'occasion de la tenue à Londres d'une journée d'information aux investisseurs. En l'état, ABB n'a pas donné beaucoup de détails sur le nombre de collaborateurs, les activités et les pays touchés par la restructuration.

Le directeur général Ulrich Spiesshofer a toutefois lâché en conférence téléphonique que le siège principal du groupe à Zurich-Oerlikon serait le plus touché. L'Allemand n'a articulé aucun chiffre. Licenciements, fluctuations naturelles ou reconversions, ABB n'a rien dit non plus.

L'idée générale de la réorganisation consiste à mieux coller aux besoins des clients du géant industriel. 'Nous voulons devenir en tant qu'équipe plus mince, plus rapide et plus mobile', a résumé Ulrich Spiesshofer. Pour rappel, ABB emploie environ 140'000 personnes de par le monde.

Un coût de 1,2 milliard

Le programme d'économies, à concrétiser en 1000 jours en gros selon ABB, coûtera quelque 1,2 milliard de dollars, soit entre 850 et 900 millions pour la restructuration et 350 millions pour la mise en oeuvre. Entre 300 et 600 millions viendront déjà chargés les comptes au quatrième trimestre 2015.

Et pas question de voir le conglomérat se scinder en deux. Ulrich Spiesshofer a une nouvelle fois coupé court aux rumeurs sur les intentions du nouvel actionnaire de référence, le fonds scandinave Cevian. 'ABB restera actif dans les techniques énergétiques et l'automation', a clamé l'Allemand.

Lors de la rencontre londonienne, ABB a également révisé ses ambitions financières pour la période couvrant 2015 à 2020, en les ajustant aux nouvelles conditions de marché, selon un communiqué.

Première phase à succès

Ainsi, jusqu'en 2020, le géant industriel veut réaliser un taux de croissance organique de son chiffre d'affaires compris entre 3 à 6%, contre une fourchette de 4 à 7% précédemment. La marge opérationnelle (niveau EBITDA) est en revanche confirmée, l'objectif se situant toujours entre 11 et 16%.

L'ajustement des ambitions en matière de chiffre d'affaires s'explique par la baisse des cours pétroliers, le ralentissement de l'activité dans des pays comme la Chine et une croissance économique mondiale jugée anémique. 'La Chine est vraiment un marché difficile en l'état', a relevé Ulrich Spiesshofer.

'La stratégie lancée il y a un an a porté ses fruits', a toutefois ajouté l'Allemand. La deuxième phase du processus, baptisé 'Next-Level-Strategie', impliquera par ailleurs une réorganisation des divisions.

Une division de moins

ABB diminuera du coup dès le début de l'an prochain le nombre de ses divisions de cinq à quatre. Le géant industriel créera notamment une unité dédiée aux réseaux de courant (power grids), dont le portefeuille sera soumis à un examen stratégique.

La nouvelle division sera spécialisée dans l'approvisionnement énergétique et l'automation pour le réseau. Elle s'adressera en particulier aux entreprises et se positionnera en tant que numéro un mondial dans son secteur.

Autre nouveauté, une entité appelée produit d'électrification (electrification product) réunira les produits à basse et haute tension.

Investisseurs contents

Au-delà, ABB entend dégager des liquidités supplémentaires à hauteur de 2 milliards de dollars, via une meilleure gestion de ses flux de trésorerie. Le groupe électrotechnique zurichois signale enfin sa volonté de procéder à des acquisitions de qualité.

Les investisseurs ont salué les initiatives annoncées par ABB. L'action était orientée à la hausse, s'adjugeant de 0,3% mercredi en fin de matinée à 18,60 francs, loin toutefois du plus haut du jour à plus de 19 francs, dans un marché des valeurs vedettes lui-même bien inspiré (+1,6% à 8901 points).

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.