L'ombre des Panama Papers plane à Londres

L'ombre des Panama Papers plane à Londres

Photo: Keystone

Le Premier ministre britannique, David Cameron, doit appeler ce jeudi plusieurs dizaines de pays à redoubler d'efforts pour combattre la corruption lors du sommet sur ce sujet à Londres. Didier Burkhalter représente la Suisse.

Le sommet, qui réunit 50 Etats, verra notamment défiler les présidents de l'Afghanistan et du Nigeria, pays que M. Cameron a qualifié mardi devant la reine Elizabeth II de 'peut-être deux des pays les plus corrompus du monde', dans une vidéo enregistrée par la TV britannique ITV. Le Premier ministre a depuis déclaré que les deux dirigeants oeuvraient sans relâche à combattre la corruption.

Selon un responsable britannique, le Premier ministre devrait annoncer dans la journée que les sociétés étrangères possédant des biens immobiliers en Grande-Bretagne allaient être obligées de divulguer ce qu'elles possèdent effectivement dans un registre qui sera lancé le mois prochain.

La France, les Pays-Bas, le Nigeria et l'Afghanistan devraient également s'engager à lancer des registres similaires, a indiqué le cabinet du Premier ministre. L'Australie, La Nouvelle Zélande, la Jordanie, l'Indonésie, l'Irlande et la Géorgie doivent pour leur part entamer le processus, ajoute-t-on à Londres.

Ce sommet, où sont aussi attendus le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, ainsi qu'un vice-ministre des Affaires étrangères russe, est censé représenter l'aboutissement des efforts de David Cameron, qui a mis la lutte contre la corruption au coeur de son programme international depuis 2013.

Une délégation emmenée par le conseiller fédéral Didier Burkhalter représentera la Suisse.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.