La Poste confirme son intention de licencier

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
La procédure de consultation est arrivée à son terme.

La Poste suisse persiste et signe : au terme d’une période de consultation, elle annonce qu’elle supprimera bel et bien ses services de transports internes pour des raisons de coûts. Elle opte pour une externalisation des transports. Cent quatre-vingt-sept chauffeurs risquent donc de perdre leur emploi. Parmi eux, 8 travaillent à Boudry, 5 à Delémont et 16 à Bienne.

La Poste indique qu’elle met tout en œuvre pour proposer un autre emploi à ces collaborateurs, afin d’éviter des licenciements. Elle n’est pas en mesure de dire combien de personnes pourraient retrouver de l’emploi et quelle proportion de ces chauffeurs risque de se retrouver sans travail.

Le syndicat Syndicom nous fait savoir qu’il n’abandonne pas la lutte malgré la fin de la procédure de consultation. Il maintient ses revendications : sauver la place de 30% des chauffeurs camions au minimum, renouveler la flotte des véhicules et exiger de la Poste qu’elle engage des jeunes puisqu’elle se veut être une entreprise formatrice. Syndicom poursuit donc ses actions, avec l’appui de certains politiciens. /abo

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.