125 ans après la fondation de BBC, ABB reste bien présent en Suisse

125 ans après la fondation de BBC, ABB reste bien présent en Suisse

Photo: Keystone

Poursuivant l'oeuvre des pionniers ayant fondé Brown Boveri & Cie il y a 125 ans, ABB reste bien présent en Suisse. Le géant zurichois de l'électrotechnique y emploie 6500 personnes dans la production et la recherche.

Recensant pas moins de 135'000 salariés dans le monde ABB n'en compte que 5% en Suisse. Toutefois, 125 ans après la fondation à Baden de Brown Boveri & Cie (BBC), le géant né de la fusion en 1988 de ce dernier et du groupe suédois Asea ne limite pas ses activités helvétiques à son seul siège de Zurich-Oerlikon.

Toujours présent à Baden (AG), ABB y dispose du plus important de ses sept centres de recherche mondiaux, a expliqué son directeur Stefan Ramseier lors d'une des présentations organisées mardi et mercredi par le groupe dans le cadre des célébrations marquant les 125 ans de la fondation de BBC. Constitutive de l'ADN de la multinationale, l'innovation prend d'autant plus d'importance dans le contexte de la vigueur du franc.

Sur les 1,5 milliard de francs qu'ABB consacre chaque année à la recherche, 20% de cette somme est allouée à la Suisse. Employant 220 chercheurs de quatorze nationalités différentes, le centre de Baden, qui accueille aussi chaque année une centaine d'étudiants stagiaires, s'attache au développement de projets pionniers.

Triangle de l'électronique

Ces derniers concernent les nombreux secteurs d'activité d'ABB, notamment l'automation, les systèmes d'alimentation et de traction ainsi que l'électronique de puissance, notamment. Des développements dont bénéficient les sites de Lenzbourg et Turgi (AG), à quelques kilomètres de Baden, et qui forment le triangle de l'électronique de puissance.

Ultramoderne, l'usine de Lenzbourg se consacre à la production des équipements clefs d'électronique de puissance. Dans les salles blanches du site argovien, également isolées des vibrations extérieures, les employés vêtus de combinaisons recouvrant leur corps de la tête aux pieds produisent des thyristors, des interrupteurs électroniques semi-conducteurs.

ABB a investi depuis 2010 près de 250 millions de francs dans ces nouvelles installations dont la production se destine aussi bien aux lignes à haute tension qu'aux systèmes de transmission pour l'industrie, le matériel ferroviaire ou les bateaux, entre autres. Le groupe utilise environ la moitié des produits de l'usine pour son propre compte.

Les interrupteurs fabriqués à Lenzbourg figurent au rang des composants produits sur le site de Turgi, à une douzaine de kilomètres. L'usine, qui emploie quelque 1100 collaborateurs, est pour sa part spécialisée dans les convertisseurs de traction et de réseaux de bord pour le matériel ferroviaire ainsi que pour les navires et l'industrie.

Matériel ferroviaire

Turgi ne représente pas le seul site suisse d'ABB actif dans le domaine ferroviaire, le groupe produisant également des transformateurs dans l'usine genevoise d'ABB Sécheron, ainsi que des systèmes de protection contre la surtension et pour les câbles à Wettingen (AG) et Uster (ZH).

Si ABB ne produit plus de trains et de locomotives depuis 20 ans et le transfert de cette activité dans Adtranz, une coentreprise fondée avec Daimler puis reprise par Bombardier, le géant zurichois demeure le numéro un mondial des équipements pour le secteur.

Dans ce domaine, ABB a aussi bénéficié de l'insolente croissance affichée par le fabricant de matériel ferroviaire thurgovien Stadler Rail, avec lequel le groupe collabore étroitement depuis le début des années 2000.

ABB fournit ses systèmes pour l'ensemble de la gamme de trains du fabricant sis à Bussnang, qu'il s'agisse de rames de séries ou de compositions sur mesure, comme les automotrices bicourants équipant les Chemins de fer rhétiques (RhB). En service depuis 2010, celles-ci peuvent aussi bien circuler sur la ligne principale électrifiée à 11 kiloVolts (kV) à tension alternative que celle du col de la Bernina de 1 kV à tension continue.

La mise en service de ces puissantes automotrices capables d'affronter les forts dénivelés du réseau des RhB et de changer de système de courant tout en roulant a permis de réduire les temps de trajet. Depuis, la compagnie grisonne ne doit plus effectuer de changement de locomotive à Pontresina.

Et bâtiments

Au travers de ces réalisations, ABB perpétue l'oeuvre de pionnier dans l'électrification des chemins de fer débutée dès 1890 par BBC. Mais les systèmes d'alimentation produits par ABB ne se limitent pas au seul secteur des transports, ceux-ci se retrouvant aussi dans des bâtiments comme la Prime Tower et le nouvel hôpital du Triemli à Zurich, ou encore le centre d'exploitation de serveurs de Green, à Lupfig (AG).

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.