Unterwasser: la Fondation contre le racisme porte plainte

Unterwasser: la Fondation contre le racisme porte plainte

Photo: Keystone

Le concert de groupes d'extrême-droite à Unterwasser (SG) ne restera pas sans suite: alors que l'exécutif communal hésite, la Fondation contre le racisme a déposé plainte pénale auprès du Ministère public du canton pour violation de la norme pénale contre le racisme.

Près de 5000 personnes ont afflué samedi à Unterwasser, dans le Toggenburg, pour assister à un concert de groupes d'extrême-droite. La Fondation juge que les paroles des chansons présentées violent la norme pénale contre le racisme. Elle porte plainte contre le groupe suisse Amok, ainsi que les formations allemandes Stahlgewitter, Confidence of Victory, Exzess et Frontalkraft.

Le chanteur d'Amok a déjà été condamné pour menaces, discrimination raciale et port d'arme. Les formations allemandes sont quant à elles aussi très connues dans les milieux d'extrême-droite.

Du jamais vu

D'après l'organisation antifasciste antifa, ce concert est l'une des plus grandes manifestations néonazies jamais organisées en Suisse. Les spectateurs sont venus de toute l'Europe. Sur son site internet, antifa s'étonne qu'un si grand nombre d'extrémistes de droite puissent entrer aussi facilement en Suisse.

Les autorités de Wildhaus-alt St. Johann (SG), la commune sur laquelle se trouve le village d'Unterwasser, se sont également insurgées. Elles ont annoncé lundi qu'elles pourraient porter plainte. L'exécutif communal a pris contact avec le Ministère public.

Les organisateurs du concert sont aussi dans le collimateur des autorités. Celles-ci estiment qu'ils ont obtenu une autorisation en leur donnant de fausses informations.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.