Une plainte contre Couleur 3 est rejetée

Une plainte contre Couleur 3 est rejetée

Photo: Keystone

Une plainte contre une chanson diffusée sur Couleur 3 un Vendredi-Saint a été rejetée devant l'Autorité indépendante d'examen des plaintes en matière de radio-télévision (AIEP). Un paragraphe était mis en cause par le plaignant pour atteinte au sentiment religieux.

La plainte a été rejetée par 5 voix contre 2 devant l'AIEP lundi après-midi à Berne. Une minorité a estimé qu'elle portait atteinte au sentiment religieux et qu'elle dépassait les limites de ce qui est toléré dans le cadre de la satire.

La plainte a suscité des débats nourris entre les sept membres de l'AIEP présents. 'Même moi, en tant que catholique non-pratiquante, j'ai été choquée. Surtout de la date choisie pour cette diffusion, un Vendredi-Saint. Est-ce qu'on déciderait la même chose pour un cas sur l'Islam?', a déclaré la vice-présidente de l'AIEP, Carine Egger Scholl.

Même si la plainte a été rejetée, des membres ont reconnu que le couplet était de mauvais goût. La satire ne permet pas tout, et dans ce cas il faut tenir compte du sentiment religieux des auditeurs. Or on ne doit pas atteindre de manière notable à ce dernier.

Caractère clairement satirique

La majorité a pourtant décidé de suivre Suzannne Pasquier Rossier, qui a évalué le cas pour l'Autorité et recommandé de rejeter la plainte. Notamment en regard du caractère clairement satirique de la chanson, qui 'dénonçait plutôt l'aspect commercial de Pâques'.

'Déjà par son titre, par l'émission, et par la chaîne sur laquelle elle est diffusée, le caractère satirique est clair', avait-elle annoncé en préambule. Au cours des débats, elle a précisé que le public qui suivait la radio Couleur 3 était plutôt jeune, et que la chaîne se démarquait des autres chaînes de la RTS par une certaine légèreté.

Le passage incriminé, huit lignes sur une chanson qui en compte 44, évoquait le Christ en ces termes dans la partie jugée la plus problématique: 'Un prophète mort et enterré, trois jours après ressuscité, c'est sûr, y a pas à dire, cette histoire est très crédible, mais le business c'est ma seule bible...'

L’AIEP se compose de neuf membres nommés par le Conseil fédéral qui exercent leur activité à titre accessoire, ainsi que d’un secrétariat. Elle est chargée d'examiner les plaintes qui concernent le contenu d'émissions rédactionnelles. Elle est indépendante et ses délibérations sont publiques.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.