« Une merveilleuse édition », selon Mathieu Jaton

Photo: Keystone

La 50e édition du Festival de jazz de Montreux (VD) a répondu 'à toutes nos attentes'. Avec des moments artistiques très forts dans une ambiance exceptionnelle, a déclaré vendredi son directeur Mathieu Jaton. Côté commerce, le budget est à l'équilibre.

'Vous avez devant vous un homme fatigué, mais heureux. Cette 50e édition a été merveilleuse et je pèse mes mots', a lancé Mathieu Jaton à la presse à deux soirs de la fin du festival. 'Depuis des mois, on parle de cet anniversaire, il a répondu à toutes nos attentes'.

Douceur et bienveillance

Aux yeux du patron de la manifestation, le festival a vécu ces deux semaines 'dans la douceur et la gentillesse'. Montreux cultive une tradition de l'accueil et les retours des artistes sont 'sympathiques, c'est incroyable', a-t-il commenté.

Des femmes, Patti Smith, PJ Harvey ou Angélique Kidjo par exemple, ont donné à ce festival de grands moments d'émotion. Neil Young ? 'Je l'attendais depuis 15 ans, je n'ai pas été déçu', a indiqué Mathieu Jaton à l'ats.

Questionné sur les liens entre Montreux et le Festival de jazz de Nice, le directeur s'est dit 'sans voix' face à ces événements tragiques. 'Cela ébranle tout le monde et plombe le moral', a poursuivi Mathieu Jaton sans pouvoir dire si cela allait modifier le dispositif de sécurité de Montreux.

Bons résultats

Au succès artistique de la 50e édition s'ajoutent des résultats positifs, qu'il s'agisse de la billetterie ou de la restauration. De la pluie, mais aussi du soleil, 'c'est une année moitié-moitié', selon le responsable.

La fréquentation est estimée à 240'000 personnes avec 95'000 billets vendus pour 16 jours de festival et une soirée d'ouverture au casino. Le merchandising a connu des résultats au-delà des attentes, selon le directeur.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.