Sion s'apprête à deux jours de fête sans interruption

Sion s'apprête à deux jours de fête sans interruption

Photo: Keystone

Les célébrations du bicentenaire de l'entrée du Valais dans la Confédération promettent de laisser des traces. Les organisateurs ont prévu une soixantaine d'événements en l'espace de 48 heures.

Le canton et la ville de Sion attendent une centaine de milliers de personnes pour cette fête. Le coup d'envoi sera donné vendredi matin dès 09h30 avec l'arrivée par train d'un millier d'invités emmenés par le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann.

Les officialités seront limitées à l'essentiel, selon les souhaits de la ville et du canton organisateurs de la fête. Cortège et discours ne doivent pas excéder deux heures de temps. Pour laisser place à l'apéritif et au repas, et surtout laisser l'opportunité aux officiels de se mêler à la population dans les rues de la ville.

Une expérience unique

Les cafetiers et les restaurateurs seront en première ligne. Les terrasses resteront ouvertes jusqu'à 02h00. Et pour les établissements, ce sera 'open end'. Ce qui ne va pas sans poser des problèmes d'intendance. 'On n'a pas d'autre choix que de faire appel à des extras', précise un patron du centre-ville.

Mais il ne veut pas rater cette occasion et a fait la demande pour rester ouvert non-stop, comme nombre de ses collègues. 'On restera ouvert au moins jusqu'à 04h00, puis on verra l'affluence, peut-être qu'on fermera quelques heures pour se reposer'.

A chacun sa recette

Pour la tenancière d'un café de la place centrale, la question ne se pose pas. 'On a habituellement ouvert de 06h00 à 01h00. Pour les quelques heures en plus, on se débrouillera avec l'effectif normal. Chacun donnera un bon coup de collier'.

La patronne n'en est pas à son coup d'essai. 'A chaque finale de coupe suisse jusqu'en 2009 nous avons laissé ouvert toute la nuit'. Elle sent déjà l'excitation monter parmi sa clientèle qui se réjouit de cette fête. 'Et c'est une bonne idée de laisser ouvert. Les personnes qui assistent à des spectacles et des concerts jusque tard dans la nuit auront des lieux où se rendre pour attendre les premiers trains'.

D'autres ont moins d'expérience. Un patron admet que ce sera sa première fois. Il a engagé des extras et formé des équipes de jour et de nuit. 'S'il y a du monde, je reste ouvert, sinon on fermera dans la nuit'.

Pléthore d'événements

Le public aura de quoi faire. De vendredi à 08h00 jusqu'à samedi soir, les événements se succéderont, se bousculeront même. Expositions, marchés, concerts, théâtre, cinéma, jeux, brunch, rencontres, dégustations de vin, skype avec des Valaisans du monde constitueront l'environnement de ces deux jours de fête.

La plupart des événements sont gratuits. Il faudra cependant délier sa bourse pour boire et manger, pour se faire photographier en costume d'époque, pour déguster des vins. Les encaveurs de Sion proposent une dégustation de différents millésimes représentatifs de deux siècles d'histoire viticole.

Ce concept éclectique a été voulu par les organisateurs. Il s'agissait de donner à la fête un petit grain de folie. Même les officialités n'y échapperont pas. Des gens du cirque, des échassiers, des fanfares se mêleront aux invités pour donner à l'ensemble une patine populaire.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.