Pluie de confettis à Bâle

Pluie de confettis à Bâle

Photo: Keystone

Le carnaval de Bâle, le plus grand de Suisse, a débuté lundi à 04h00 précises par le traditionnel 'Morgestraich'. Sous une pluie de confettis, le cortège des nombreuses cliques a ensuite coloré les rues de la cité rhénane, bravant un ciel plutôt morose.

Le public a pu apercevoir, lors du cortège lundi après-midi, les habituels visages surdimensionnés de papier mâché, défilant à côté des chars.

D'autres groupes avaient opté pour un déguisement mexicain de fête des morts, voire de soldats de l'armée suisse ou de sosie d'Elvis. Certains groupes ont privilégié un costume uniformément blanc.

Le cortège a été préservé de la pluie. Mais le public a été copieusement arrosé de confettis du haut des chars, qui distribuaient également des fleurs et des oranges.

Quelque 465 chars, fanfares et autres cliques ont participé au cortège, réchauffant l'atmosphère. La bise et le mercure flirtant avec le zéro degré étaient en effet au rendez-vous.

Au son des fifres et des tambours

Le traditionnel 'Morgestraich' avait marqué le début des festivités, un peu plus tôt lundi. A 04h00 précises, les lumières de la ville se sont éteintes et les cliques ont commencé à déambuler dans les rues avec leurs grandes lanternes au rythme des fifres et des tambours.

Des dizaines de milliers de spectateurs ont assisté au début des festivités par un temps sec mais froid (4 degrés Celsius). Quelques gouttes de pluie ont commencé à tomber après le début du 'Morgestraich'.

Les cliques ont choisi des thèmes très variés cette année: mort des petits commerces, le mouvement PEGIDA ou la fusion ratée des deux Bâle. Une clique propose aussi des voyages aller simple pour Mars et souhaite y envoyer notamment Sepp Blatter, Roger Köppel et Donald Trump.

Drone saisi

La police n'a signalé aucun incident pendant le 'Morgestraich'. Elle a toutefois saisi un drone pesant 1,1 kg qui a survolé la foule à plusieurs reprises sur le 'Mittlere Brücke' et sur la Place du marché. Le propriétaire de l'engin, qui a été dénoncé au Ministère public, ne disposait pas d'autorisation de l'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC) pour faire voler son drone au-dessus de la foule.

Le carnaval se terminera dans la nuit de mercredi à jeudi. Outre le cortège de lundi après-midi, un autre défilé est prévu mercredi après-midi.

La devise de l'édition 2016 est: 'On ferme' ('Mer mache dicht'). La plaquette montre un personnage de carnaval qui ferme le store de son magasin. La devise et la plaquette font référence à la mort des petits commerces à Bâle, mais on peut aussi l'interpréter positivement comme l'image d'un commerçant qui ferme son magasin pour aller faire carnaval.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.