Peinture: exposition sans précédent des portraits de Goya à Londres

Peinture: exposition sans précédent des portraits de Goya à Londres

Photo: Keystone

La National Gallery de Londres présente à partir de mercredi la plus importante exposition jamais réalisée de portraits peints par Francisco de Goya (1746-1828). Soixante-dix oeuvres reflètent son éclatant génie 'novateur' et 'non conformiste'.

Sa vie s'étend sur plus de huit décennies au cours desquelles l'artiste espagnol - né avant Mozart et Casanova et survivant à Napoléon - fut le témoin d'une série d'événements dramatiques qui changea le cours de l'histoire, relève le musée.

Les portraits représentent un tiers de son oeuvre. Sur les 150 qui ont traversé les âges, près de la moitié seront exposés à la National Gallery, précise le musée, l'un des plus fréquentés au monde avec six millions de visiteurs par an.

Goya était le peintre officiel de la cour du roi d'Espagne Charles IV et l'un des artistes préférés de l'aristocratie espagnole, combinant ce travail avec un art plus personnel dans les séries 'désastres de la guerre' ou 'peintures noires'.

Dix tableaux du Musée du Prado

'Il n'y a jamais eu d'exposition centrée sur ses portraits, de peur d'ennuyer les gens. Mais cela valait la peine de prendre le risque, parce que vous découvrez Goya à travers ses pairs et cela permet de voir mûrir son art', selon le commissaire Xavier Bray. L'ambition de cette exposition intitulée 'Goya: les portraits', est de 'réhabiliter Goya comme l'un des plus grands portraitistes de l'histoire', à la démarche 'novatrice et non conformiste'.

L'un des joyaux de l'exposition est le portrait de la duchesse d'Albe (1797), présenté pour la première fois au Royaume-Uni. C'est la deuxième fois seulement que ce tableau, conservé à la Hispanic Society of America à New York, quitte les Etats-Unis.

Parmi les autres pièces maîtresses figurent le portrait de Don Valentine Bellvis de Moncada y Pizarro, issu du Fondo Cultural Villar Mir de Madrid, et celui de la Comtesse-Duchesse Benavente, exposés pour la première fois au public. Le Musée du Prado a envoyé dix tableaux, les autres provenant notamment de collections privées et de musées de New York, Stockholm, Sao Paulo ou Mexico. L'exposition se termine le 10 janvier 2016.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.