Littérature: prix suisse pour Frédéric Pajak et Noëlle Revaz

Littérature: prix suisse pour Frédéric Pajak et Noëlle Revaz

Photo: Keystone

Sept écrivains décrochent le prix suisse de littérature pour une oeuvre de la saison littéraire passée. La Valaisanne Noëlle Revaz et le Valdo-Français Frédéric Pajak font partie des lauréats qui reçoivent chacun 25'000 francs. Le Prix spécial de médiation honorera le 'Roman des Romands'.

Les prix seront remis le 19 février en présence du ministre de la culture Alain Berset, a annoncé lundi l'Office fédéral de la culture. Des lectures seront organisées dans toute la Suisse pour permettre aux auteurs d'atteindre leur public au-delà des frontières linguistiques. Le programme est disponible à l'adresse www.prixlitterature.ch.

Noëlle Revaz est primée pour son roman 'L'infini livre', paru aux éditions Zoé. Il s'agit de son troisième roman après 'Rapport aux bêtes' et 'Efina'. Née en 1968 à Vernayaz, en Valais, Noëlle Revaz est romancière et auteure de pièces radiophoniques.

Elle enseigne à l’Institut littéraire suisse depuis 2007 et fait partie du collectif 'Bern ist überall'. Elle vit à Bienne. Si elle change de style à chaque roman, son regard incisif sur la société et son humour demeurent.

Frédéric Pajak est distingué pour 'Manifeste incertain 3. La mort de Walter Benjamin. Ezra Pound mis en cage', édité chez Noir sur Blanc. Né en 1955 à Suresnes, près de Paris, Frédéric Pajak est un écrivain, dessinateur et éditeur de nationalité suisse et française.

Dans ses livres, prose et dessin se maintiennent en équilibre, un genre bien à lui qui lui a valu de nombreux prix (Dentan 2000, parmi d'autres). Il dirige la collection des 'Cahiers dessinés' chez Buchet-Chastel. Aujourd'hui il partage sa vie entre Paris et les bords du lac Léman.

Les autres lauréats du prix suisse sont Dorothee Elmiger ('Schlafgänger', DuMont), Eleonore Frey, ('Unterwegs nach Ochotsk', Engeler), Hanna Johansen ('Der Herbst, in dem ich Klavier spielen lernte', Dörlemann), Guy Krneta, ('Unger üs', Der gesunde Menschenversand), Claudia Quadri ('Suona, Nora Blume', Casagrande).

'Roman des romands'

Le prix spécial de médiation, doté de 40'000 francs est décerné au 'Roman des romands'. Ce projet a pour objectif de promouvoir la littérature contemporaine et de favoriser le lien entre les auteurs et leur public, plus particulièrement le lectorat jeune.

Concrètement, il invite des classes du secondaire II à lire une sélection d'ouvrages romands, à les évaluer, en discuter, à rencontrer leurs auteurs, en débattre avec d'autres classes et à déterminer leur favori.

La cérémonie des Prix suisses de littérature sera aussi l'occasion de l'annonce des lauréats du 'Grand prix suisses de littérature'. Doté également de 40'000 francs, ce prix remis sur désignation du jury honore l’ensemble d’une œuvre.

www.prixlitterature.ch.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.