Le film franco-mauritanien «Timbuktu» triomphe aux 40e César

Le film franco-mauritanien

Photo: Keystone

Le film franco-mauritanien 'Timbuktu' d'Abderrahmane Sissako, chronique de la vie quotidienne dans le nord du Mali sous la coupe des djihadistes, a triomphé à la 40e cérémonie des César. La soirée faisait la part belle cette année à la liberté d'expression.

'Timbuktu' a reçu sept prix, dont les prestigieux trophées du meilleur film et meilleur réalisateur. 'La France est un pays magnifique, parce qu'elle est capable de se dresser contre l'horreur, contre la violence, l'obscurantisme', a dit Abderrahmane Sissako, en référence aux immenses manifestations dans le pays qui ont suivi les attentats des 7, 8 et 9 janvier à Paris.

Célébrant la tolérance face à l'obscurantisme, le film est inspiré de faits réels: le nord du Mali est bien tombé en 2012 sous la coupe de groupes djihadistes liés à Al-Qaïda, qui en ont été chassés en grande partie par l'opération militaire 'Serval', à l'initiative de la France.

'Saint Laurent' loin derrière

Nommé à huit reprises, 'Timbuktu' - qui a aussi reçu les César du scénario, du montage, du son, de la photo et de la musique -, était le grand favori de la soirée face à 'Saint Laurent' de Bertrand Bonello, sur la vie du couturier français. Ce film, le plus souvent cité (dix citations), n'a remporté que le César des meilleurs costumes, éclipsé par le raz-de-marée Sissako.

Pierre Niney, qui prête sa grâce fragile à Yves Saint Laurent dans le film 'Yves Saint Laurent' de Jalil Lespert, autre biopic sur le couturier français, a reçu le César du meilleur acteur.

Adèle Haenel, 26 ans, a décroché le César de la meilleure actrice pour son rôle de jeune femme rebelle et impulsive se préparant à l'apocalypse dans le film 'Les Combattants' de Thomas Cailley. Ce premier long-métrage a aussi obtenu le César du meilleur premier film et celui du meilleur espoir masculin pour son interprète Kévin Azaïs.

La comédie 'La Famille Bélier' d'Eric Lartigau, très appréciée du public, a quant à elle été récompensée par le César du meilleur espoir féminin pour la comédienne et chanteuse Louane Emera, 18 ans, découverte dans le télé-crochet The Voice.

'Mommy' récompensé

L'actrice américaine Kristen Stewart, 24 ans, est devenue vendredi la première Américaine à remporter un César, pour son second rôle dans 'Sils Maria' d'Olivier Assayas. L'acteur Reda Kateb a quant à lui reçu le César du meilleur second rôle masculin pour son interprétation d'un médecin dans 'Hippocrate' de Thomas Lilti.

'Mommy', 5e long-métrage du jeune prodige québécois Xavier Dolan, 25 ans, a lui remporté le César du meilleur film étranger.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.