La croissance des ventes de tablettes va ralentir en 2015 (étude)

La croissance des ventes de tablettes va ralentir en 2015 (étude)

Photo: Keystone

Les ventes mondiales de tablettes vont connaître une croissance modérée cette année, confirmant l'essoufflement de ces appareils concurrencés par les smartphones aux écrans larges, selon une étude du cabinet IDC. Les ventes devraient augmenter de seulement 2,1% en 2015, contre 4,4% l'an dernier et plus de 50% en 2013.

Outre le succès des 'phablettes', ces téléphones à mi-chemin entre le smartphone classique et la tablette, les tablettes pâtissent aussi de la saturation des marchés développés et du renouvellement moins fréquent qu'espéré des appareils existants par les consommateurs.

'En dépit de la popularité croissante des 'phablettes', il reste des gens qui ont besoin d'un appareil disposant d'un écran un peu plus grand', relativise toutefois Jitesh Ubrani, analyste chez IDC. Le secteur pourrait en effet profiter des mesures que prennent individuellement les fabricants pour séduire les consommateurs. Certains réduisent leurs prix, d'autres ajoutent de nouvelles fonctionnalités comme passer des appels depuis sa tablette.

Côté système d'exploitation, Android (Google) va conserver sa part de lion avec 67% du marché mais celle-ci va diminuer petit à petit pour s'établir à 62,9% d'ici 2019, selon IDC. Le système d'exploitation mobile d'Apple, iOS, intégré aux iPad, verrait sa part de marché reculer légèrement mais sera toujours installé dans une tablette sur quatre vendue jusqu'en 2019.

Quant à Windows (Microsoft), il a le vent en poupe: de 5,1% l'an dernier, sa part de marché devrait augmenter jusqu'à 14,1% en 2019.

Ventes de PC en recul

S'agissant des PC, le recul de leurs ventes mondiales devrait être plus prononcé que prévu en 2015, a averti le cabinet de recherche IDC, qui a abaissé ses précédentes prévisions. Les ventes de PC devraient diminuer de 4,9% cette année, à 293,1 millions d'unités, contre une baisse de 3,3% prévue précédemment par IDC. En 2014, 308,1 millions de PC ont été commercialisés à travers le monde, en baisse de 2,2% comparé à 2013.

Si les ventes devraient repartir légèrement de l'avant en 2016 et 2017, elles vont à nouveau connaître un coup de mou en 2019, année où elles tomberont à 291,4 millions d'unités. Le léger mieux attendu en 2016 et 2017 s'explique par la sortie en fin d'année d'une nouvelle version de Windows, Windows 10, le système d'exploitation de Microsoft. La demande de PC repose depuis plusieurs mois sur le besoin de remplacer des appareils anciens, selon les analystes.

Après une embellie l'an dernier (+8,4%), les ventes de PC devraient repartir à la baisse en 2015 dans les marchés matures cette année (-5,1%) avant de remonter d'ici 2019 (-1,3%). L'érosion se poursuit, elle, sur les marchés émergents, qui verraient les ventes de PC baisser de 4,7% cette année, après -9,5% l'an dernier. En 2019, le déclin va se stabiliser puisque IDC table sur une progression de 0,6%.

Première victime de ce recul des ventes: le groupe informatique américain Intel, qui fabrique des puces à destination des PC. Il a abaissé jeudi ses prévisions de chiffre d'affaires pour le trimestre en cours, en raison d'une demande plus faible qu'attendu. Son action a été aussitôt sanctionnée à la Bourse de New York, où elle perdu 4,73% à 30,80 dollars.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.