La Suède remporte le concours Eurovision de la chanson

Le Suédois Måns Zelmerlöw remporte le concours Eurovision

Photo: Keystone

La Suède a remporté samedi soir à Vienne la 60e édition du concours Eurovision de la chanson grâce à Måns Zelmerlöw qui a interprété 'Heroes'. Le pays nordique gagne pour la sixième fois, la première depuis 2012. Seule l'Irlande a fait mieux, avec sept victoires.

Avec sa chanson aux rythmes pop, Måns Zelmerlöw a devancé de 52 points la beauté russe Polina Gagarina, avec laquelle il avait longtemps été au coude à coude. Le trio italien Il Volo finit troisième, devant le Belge Loïc Nottet.

Le tiercé final a donné raison aux parieurs, qui l'avaient pronostiqué dans cet ordre. La France, dernière en 2014, a fait à peine mieux cette année: la chanteuse Lisa Angell a fini 25e sur 27 avec quatre points.

L'Autriche, vainqueur sortant avec la diva barbue Conchita Wurst, a fait pire encore et partage le bonnet d'âne avec l'Allemagne. Pour la Suisse, la Genevoise Mélanie René avait été éliminée jeudi dans la seconde demi-finale.

Un passage par 'Idol'

Chanteur, musicien, présentateur à la télévision et aussi un peu danseur, Måns Zelmerlöw est omniprésent sur les écrans suédois depuis sa participation à l'émission de télécrochet 'Idol', en 2005.

Le jeune homme de 28 ans au physique avantageux, fils d'un médecin et d'une professeure d'université, est né à Lund (sud). La chronique de ses amours fait les délices de la presse locale.

L'an dernier, il avait qualifié l'homosexualité de 'déviance', avant de faire amende honorable. Début mai, il avait dit au quotidien gratuit 'Metro' qu'il pouvait 'absolument' envisager d'entretenir une relation avec un homme s'il se sentait 'attiré'.

La chaîne publique autrichienne ORF a mené sans le moindre accroc une soirée suivie par 200 millions de téléspectateurs. Elle a été marquée par une ouverture spectaculaire, lors de laquelle Conchita Wurst a gagné la scène suspendue dans les airs par des fils.

Le vainqueur a été désigné pour moitié par un vote du public et pour l'autre moitié par des jurys professionnels. Ni l'un ni l'autre de ces collèges ne pouvaient voter pour le candidat de son pays.

Les médias ne boudent pas leur plaisir

Le visage radieux de Måns Zelmerlöw s'affiche dans toute la presse suédoise. 'MIAM!' titre le premier quotidien du pays Aftonbladet jouant sur la proximité - en suédois - des tonalités de ce mot avec celle du prénom du 'HERO!' (en anglais dans le texte) du jour, comme l'écrit à la Une le journal Expressen.

Pour le quotidien régional Sydsvenskan, même si la chanson suédoise était favorite, le décompte des voix était 'palpitant'. 'Une victoire Månstre' (prononcez: monstre): 'Måns a résisté à la pression et a vaincu', se réjouit Aftonbladet.

'Félicitations Måns! Une performance fantastique. Désormais tu es le héros de toute la Suède! L'an prochain nous accueillons toute l'Europe chez nous. Fête bien et je t'appelle lundi pour te féliciter', a écrit sur Facebook le premier ministre, Stefan Löfven.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.