Esen Isik remporte le Quartz du meilleur film avec « Köpek »

Cinéma suisse: Esen Isik rafle le Quartz du meilleur film

Photo: Keystone

'Köpek', qui dénonce la violence envers les minorités en Turquie, a remporté vendredi soir à Zurich le Quartz du meilleur film. Le comédien vaudois Patrick Lapp a été sacré meilleur acteur pour son rôle de candidat au suicide dans 'La Vanité'.

'Köpek' est le premier long métrage de la jeune réalisatrice helvético-turque Esen Isik. Elle n'est cependant pas une inconnue au palmarès des Prix du cinéma suisse, ayant déjà remporté deux Quartz pour ses courts métrages.

'Köpek' suit les parcours d'une femme mariée à un homme jaloux, d'un garçon fils d'alcoolique et d'une prostituée transsexuelle pendant une journée à Istanbul. Il dresse un portrait d'une grande noirceur de la société turque.

Le film s'est imposé contre 'La Vanité' de Lionel Baier, l'oeuvre collective 'Heimatland', 'Amateur Teens' de Niklaus Hilber et 'Nichts passiert' de Micha Lewinsky. Son actrice principale, Beren Tuna, a remporté le prix de la meilleure actrice.

La tragi-comédie romande sur le suicide assisté, qui avait obtenu quatre nominations, ne repart pas les mains vides. Outre le Quartz de Patrick Lapp, Ivan Georgiev remporte le prix du meilleur second rôle.

Les jeunes cinéastes ont la cote

Dans la catégorie des documentaires, c'est également un premier film qui remporte la mise: 'Above and Below' de Nicolas Steiner. La récompense n'est pas une surprise. L'oeuvre, qui présente cinq marginaux de la société américaine, a déjà été primée lors de plusieurs festivals.

Le prix du meilleur court métrage revient à Ursula Meier. 'Kacey Mottet Klein, naissance d'un acteur' retrace le développement du jeune homme devant la caméra de la réalisatrice, qui a filmé avec lui 'Home' et 'L'enfant d'en haut'.

Prix d'honneur à un maître du cadrage

Le dernier prix de la soirée a été remis par le ministre de la culture Alain Berset. Il récompense le directeur de la photographie tessinois Renato Berta, 71 ans, du Quartz d'honneur pour l'ensemble de sa carrière. Ce maître du cadrage a oeuvré pour Alain Resnais, Louis Malle, Claude Chabrol, Alain Tanner et Jean-Luc Godard.

Les Prix du cinéma suisse étaient remis pour la 19e fois. Depuis 2013, la cérémonie a lieu en alternance à Genève et Zurich. Cette année, le tapis rouge a été déroulé au théâtre Schiffbau de la cité de Zwingli.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.