Cinéma suisse: Berset veut renforcer les échanges internationaux

Cinéma suisse: A. Berset veut renforcer les échanges internationaux

Photo: Keystone

Pour le cinéma suisse, les échanges avec l'étranger et l'Europe sont importants et bénéfiques. Une nouvelle ordonnance sur la coopération internationale dans le domaine va être créée, a annoncé jeudi depuis Locarno le ministre de la culture Alain Berset.

Cette ordonnance remplacera dès 2016 la solution provisoire arrêtée par le Conseil fédéral suite au gel du programme MEDIA de l'Union européenne (UE), a indiqué le conseiller fédéral socialiste lors de la conférence de presse du festival du film de Locarno.

Pour mémoire, les négociations en vue de prolonger la participation de la Suisse à ce programme de soutien au cinéma avaient été gelées, suite à l'acceptation par le peuple de l'initiative de l'UDC contre l'immigration de masse en février 2014.

Alain Berset a également rappelé à Locarno la volonté du Conseil fédéral de réintégrer MEDIA à terme. 'C'est au contact de ses voisins que le cinéma suisse se développe.'

Pas d'issue en vue

Techniquement, nous sommes prêts, a ajouté le Fribourgeois, mais l'UE fait dépendre la participation de la Suisse de questions institutionnelles, notamment au regard de la libre-circulation. Aucune solution rapide n'est en vue, selon lui, d'où l'importance d'étoffer la solution transitoire actuelle.

Directrice de l'Office fédéral de la culture, Isabelle Chassot a indiqué que cinq millions de francs avaient été octroyés l'an dernier par le Conseil fédéral pour ces mesures de compensation. Ce montant-cadre restera d'actualité dans la nouvelle ordonnance.

Celle-ci introduit de nouveaux instruments destinés à renforcer la position des cinéastes suisses et de leurs films sur la scène internationale, écrit de son côté le Département fédéral de l'intérieur (DFI) de M. Berset dans un communiqué.

En fait notamment partie le 'slate funding', qui permettra aux sociétés de production de développer des paquets de projets présentant un potentiel européen. Cet instrument prévoit aussi de soutenir la présence des films suisses lors de festivals étrangers, précise le DFI.

27 millions pour la production locale

Le programme 'Promotion de l'investissement dans la cinématographie en Suisse' (PICS) fait également partie des nouveaux instruments destinés à soutenir le cinéma suisse. Dévoilé l'an dernier à Locarno par M. Berset, PICS est doté de 27 millions de francs pour la période de financement 2016-2020.

Ce programme vise notamment à encourager la réalisation et la postproduction de films suisses en Suisse. PICS renforce ainsi notre position en tant que pays producteur de films, dit le DFI.

Les nouveautés annoncées feront partie des régimes d'encouragement du cinéma qui seront soumis à l'ensemble de la branche à l'automne pour consultation, annonce encore le Département de l'intérieur.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.